Tu socio para la constitución de sociedades en Andorra

Andorre un peu plus proche et mieux connectée grâce à l’aéroport

Andorre un peu plus proche et mieux connectée grâce à l’aéroport

Compter sur de bonnes connexions pour faciliter l’accès à la Principauté et raccourcir les distances est un enjeu présentant un grand intérêt. Sa situation enclavée au cœur des Pyrénées ne facilite pas la tâche mais Andorre poursuit son dessein d’améliorer les communications. Pour ce faire, elle s’investit pour faire en sorte que l’aéroport Andorra-La Seu devienne une réalité afin d’augmenter la connectivité du pays.

L’Aéroport Andorra-La Seu : un projet de continuité

Pour Andorre, il est important de compter sur un aéroport pour bénéficier de meilleures connexions. Cette infrastructure permettra d’améliorer la connectivité grâce à la mobilité aérienne, un fait qui profitera au secteur touristique mais aussi aux entreprises du pays. Bien qu’il se situe en dehors du territoire andorran, il se trouve à seulement 20 minutes de la frontière entre l’Espagne et l’Andorre.

Il convient de souligner que la gestion est partagée avec le Gouvernement de la Catalogne. Convaincus des bénéfices économiques que le projet entraînera pour les deux régions, les deux gouvernements ont la ferme intention de réactiver leur activité qui a été résiduelle pendant de nombreuses années. C’est pourquoi depuis quelques temps, des améliorations ont été mises en place pour pouvoir accueillir des vols commerciaux, comme l’obtention du certificat du système GPS, et elles ont déjà éveillé l’intérêt de certaines compagnies aériennes.

La compagnie Air Nostrum intéressée par opérer depuis Andorra-La Seu

Plusieurs compagnies aériennes, principalement espagnoles et une française, ont témoigné leur intérêt pour opérer depuis l’aéroport d’Andorra-La Seu. La dernière à avoir discuté avec le gouvernement d’Andorre a été la compagnie de vols régionaux d’Iberia : Air Nostrum. Comme la grande majorité des entreprises du secteur touristique, elle a ressenti la crise provoquée par la pandémie de la Covid-19 et possède de nombreux avions à l’arrêt. C’est pourquoi elle est à la recherche de nouveaux clients et de nouvelles lignes.

L’Andorre voit également cette proposition d’un œil positif car il s’agit d’une compagnie qui opère de façon habituelle et garantit une certaine continuité aux futures routes commerciales. L’un des autres avantages est que le pays pourrait bénéficier de meilleures connexions avec des vols internationaux d’Iberia venant de Madrid. Ce serait l’une des premières destinations à laquelle la Principauté désire être connectée, en plus de Paris et Lisbonne, ainsi que d’autres villes d’Espagne en profitant de l’infrastructure d’Air Nostrum.

Les avions qui peuvent atterrir et décoller de l’aéroport d’Andorra-La Seu ont une capacité de 42 ou 72 passagers (bien que ces derniers ne pourraient pas opérer avec leur charge complète avant que des travaux d’amélioration de l’aéroport ne soient effectués). Les conversations portent actuellement sur le type de lignes, la fréquence et les méthodes de financement.

Bien qu’il y ait encore de nombreux sujets à aborder, l’intention des deux gouvernements est d’activer des vols d’Andorra-La Seu à Madrid d’ici la fin de l’année, coïncidant avec la nouvelle saison d’hiver. Cette nouvelle, associée aux bonnes perspectives de récupération, font de l’Andorre un pays idéal pour investir ou résider.