Tu socio para la constitución de sociedades en Andorra

L’Andorre accueillera un centre de recherche pionnier dirigé par Grifols

L’Andorre accueillera un centre de recherche pionnier dirigé par Grifols

Grifols créera un complexe pionnier lié à la recherche scientifique et en matière de santé en Andorre. Le gouvernement andorran et le holding pharmaceutique ont annoncé un accord pour développer un centre de recherche qui verra le jour en 2023.

Un nouveau projet qui placera l’Andorre à l’avant-garde de la recherche scientifique

La société pharmaceutique Grifols a choisi l’Andorre pour créer un centre de recherche immunologique dédié à la recherche de nouvelles thérapies et remèdes contre des maladies du système immunitaire. L’emplacement est essentiel, car ce sera le seul centre du genre dans le Sud de l’Europe.

Le gouvernement andorran, à travers l’entreprise publique ADI (Andorra Desenvolupament i Inversió) et Grifols s’associent dans une joint-venture pour donner naissance à PYIRC (Pyrenees Immunology Research Center). La multinationale sera le principal partenaire avec 80 % des parts, tandis qu’ADI sera propriétaire de 20 % de la société. De son côté, Grifols réalisera un investissement initial de 25 millions d’euros auxquels s’ajouteront 7 millions par an et la société andorrane participera avec 200 000 € par an et les terrains où sera construit le futur complexe.

Le Pyrenees Immunology Research Center

Le nouveau complexe aura une surface de 6 000 m² et disposera des technologies et des installations les plus avancées. Situé à Ordino, il aura une capacité pour 50 chercheurs permanents et pourra accueillir des équipes itinérantes susceptibles de créer des synergies avec d’autres domaines de recherche. L’une des principales exigences est de construire des installations durables, intégrées et respectueuses de l’environnement et conformes à toutes les normes environnementales.

Le Pyrenees Immunology Research Center fera partie du réseau de centres de recherche et développement de Grifols à travers le monde, qui compte plus de 1200 chercheurs.

De nouvelles opportunités pour l’Andorre

Ce projet arrive dans le pays grâce à la loi sur l’investissement étranger proposée en 2012.

C’est une très bonne nouvelle pour l’Andorre qui, au cours de la dernière décennie, a fait de gros efforts pour attirer de nouveaux secteurs dans le but de diversifier l’économie (l’un des défis envisagés dans le plan économique Horizon 23, que nous évoquions dans cet article). Le gouvernement participera à travers ADI, qui est l’agence publique chargée de la promotion économique du pays et dont la mission est de diversifier et de moderniser son économie.

Ce sera le premier projet de cette envergure à venir dans le pays. L’idée est d’attirer de nouveaux talents et connaissances dans le domaine de la santé, de la biotechnologie et de la recherche scientifique. En même temps, le Pyrenees Immunology Research Center ouvrira la porte à d’autres entreprises liées directement ou indirectement à ce secteur qui pourraient être intéressées par la création de leurs entreprises dans le pays.

En même temps, ce sera également un moyen de fournir des débouchés aux professionnels résidents qui doivent actuellement émigrer dans d’autres pays pour pouvoir exercer leur profession.

Une grande entreprise forte d’un long parcours

Grifols est une société multinationale du secteur pharmaceutique spécialisée dans la recherche médicale, forte d’une histoire de 110 ans. En mai 2020, la multinationale a déjà coopéré avec l’Andorre dans la gestion de la pandémie, en cédant les machines nécessaires pour effectuer les tests TMA à l’hôpital Nostra Senyora de Meritxell.

En définitive, l’Andorre s’ouvre à d’autres secteurs pour diversifier son économie et attirer de nouvelles entreprises qui souhaitent s’installer dans la Principauté, motivées non seulement par une faible fiscalité mais aussi par l’environnement et la situation géographique.