Tu socio para la constitución de sociedades en Andorra

Le coronavirus arrive également en Andorre mais avec moins d’affectation que dans les pays voisins

Le coronavirus arrive également en Andorre mais avec moins d’affectation que dans les pays voisins

Depuis le 13 mars 2020, l’Andorre vit également en état de confinement.

Comme en France et en Espagne, des décrets ont été pris avec des mesures exceptionnelles pour faire face à l’urgence sanitaire provoquée par le coronavirus SRAS-CoV-2.

L’activité commerciale et touristique, l’un des principaux moteurs économiques du pays, s’arrête. La priorité est claire : contrôler la propagation du virus afin d’éviter l’effondrement du système sanitaire et de protéger la population autant que possible.

État d’alerte : fermeture ou télétravail

La population est consciente de la situation et agit en conséquence. Les entreprises qui peuvent se le permettre sont intervenues rapidement pour appliquer des mesures de télétravail afin de poursuivre leur activité. Celles qui ne le peuvent pas, ferment les portes. Les supermarchés et les établissements alimentaires restent ouverts et permettent à tous les citoyens de pouvoir continuer à disposer chaque jour d’aliments frais. Mais elles le font avec le maximum de précautions et en suivant les recommandations des autorités sanitaires.

Les écoles ne sont pas en reste. Dès le premier jour de la suspension des cours, des mesures ont été prises pour suivre des cours à distance à la maison, avec un soutien téléphonique si nécessaire.

Une intervention rapide des pouvoirs publics et des citoyens

À quelques exceptions près, les directives émises par le gouvernement ont été prises rapidement et avec la collaboration de la population ainsi que du monde des affaires du pays. Certes, le fait d’être un petit pays facilite la coordination des mouvements et la compréhension pour agir presque immédiatement pour le bien commun.

Dès la première minute, l’appareil législatif du Gouvernement a été mis en marche pour élaborer une loi protégeant les travailleurs du pays, tout en soutenant les entreprises établies en Andorre. Pour l’instant, nous savons déjà qu’ils pourront différer le paiement des factures de téléphone et d’électricité, ainsi que le paiement des cotisations de la Sécurité Sociale et les impôts.

Un excellent système de santé, surdimensionné pour la population locale

L’Andorre dispose d’un système de santé publique parmi les meilleurs au monde. Mais c’est aussi un système de santé conçu aussi bien pour la population locale que pour les touristes qui, au fil des années, nous rendent visite en hiver (haute saison). Pour cette raison, notre système sanitaire a plus de chances de ne pas saturer (comme c’est le cas dans les pays voisins). Toutefois, grâce à la coordination entre les secteurs public et privé et à l’expérience des pays voisins, il existe déjà un plan d’urgence qui permettrait de placer les personnes touchées en cas de manque de lits d’hôpital.

Moins de densité de population et un environnement plus propre

Les conditions environnementales en Andorre ont également été bénéfiques pour contenir le virus. Avant que le confinement ne soit décrété, la vie quotidienne dans le pays était loin de celle des grands centres urbains. En Andorre, les concentrations de population sont loin d’être massives et les entreprises sont pour la plupart des PME.

Cas positifs contrôlés

Après trois semaines de confinement, le pays compte 439 cas positifs de Covid-19. Parmi eux, 15 ont été hospitalisés, dont 3 personnes admises aux soins intensifs.

Après trois semaines de confinement, le pays compte 439 cas positifs de Covid-19. Parmi eux, 50 ont été hospitalisés, dont 17 personnes admises aux soins intensifs. Le coronavirus compte 16 victimes, principalement des octogénaires.

Les informations relatives à la situation sanitaire parviennent ponctuellement à la population par le biais des bulletins télévisés du Ministre de la Santé et du Porte-parole du Gouvernement. Les consignes et recommandations aux citoyens sont claires ; c’est également le cas de toutes les actions que le pays met en place en bloc. Il semblerait que la « courbe » se soit aplatie ces derniers jours.

 

Pendant ces semaines de confinement, l’équipe d’Advantia Assessors continue de travailler en télétravail pour garantir le meilleur service à ses clients particuliers et entreprises. Nous espérons que les mesures décrétées nous permettront de revenir à la normalité de notre quotidien.