Tu socio para la constitución de sociedades en Andorra

RÉSIDENCE FISCALE EN ANDORRE POUR SPORTIFS, SCIENTIFIQUES ET ARTISTES

RÉSIDENCE FISCALE EN ANDORRE POUR SPORTIFS, SCIENTIFIQUES ET ARTISTES

L’Andorre a cessé d’être un paradis fiscal. Mais il est indéniable qu’elle possède un grand attrait pour les personnalités dans le domaine sportif, scientifique et culturel.
La signature de plus de 20 conventions d’échange d’information entre notre Principauté et des pays comme l’Espagne, la France, le Portugal, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique ou les Pays-Bas entre autres (vous pouvez consulter ici le détail de tous les pays) ont supprimé l’Andorre de la liste noire des pays de l’OCDE (Organisation pour la Coopération et le Développement Économique). En outre, l’établissement de conventions de double imposition (CDI) avec l’Espagne, la France, le Portugal, le Luxembourg, le Liechtenstein, Chypre, Malte et les Émirats Arabes Unis parvient à éviter la double imposition entre l’Andorre et ces pays.
De cette façon, l’obtention de la résidence en Andorre est devenue une alternative totalement licite et légale qui permet que des sportifs d’élite, des chercheurs de renommée et des artistes reconnus parviennent à réduire la pression fiscale sur les revenus de leur carrière professionnelle.

Qui peut être résident pour des raisons d’intérêt scientifique, culturel et sportif ?

Tout étranger qui bénéficie d’une accréditation internationale de ses capacités dans le domaine de la science, de la culture ou des sports. Pour prétendre obtenir la résidence, il devra s’engager à établir sa résidence principale dans la Principauté d’Andorre pendant au moins 90 jours par année calendaire.

Quelles conditions requises soir accomplir le/la candidat/e ?

  • – La personne qui souhaite obtenir la résidence passive en Andorre pour des raisons d’intérêt scientifique, culturel et sportif doit démontrer que l’activité qu’elle exerce dans ce domaine lui apporte les ressources économiques suffisantes pour pouvoir résider dans le pays, avec les personnes à sa charge.
  • – Elle doit verser un dépôt de 50 000 € non rémunéré à l’Autorité Financière Andorrane (AFA), plus 10 000 € pour chaque personne à sa charge. Au moment où elle cessera de résider dans le pays, ce dépôt sera remboursé entièrement (sauf en cas de retenues dérivées d’éventuelles infractions des obligations face à l’Administration).

Comme vous pouvez le voir, les critères imposés pour obtenir la résidence fiscale en Andorre pour des raisons d’intérêt scientifique, culturel et sportif sont entièrement accessibles pour ces collectivités.

C’est pour cela que de nombreux sportifs d’élite jouissent des avantages fiscaux de la résidence en Andorre et des bénéfices qu’apporte notre pays pour y vivre au jour le jour et y compris pour s’entrainer. Parmi eux, nous pouvons citer les frères Aleix et Pol Espargaró, Maverick Viñales, Joan Mir, Jorge Martín, le belge Xavier Simon (tous pilotes de MotoGP), ou d’autres noms célèbres du moteur comme Toni Bou et les pilotes du Dakar Cyril Despres, Joan Barrera et Adrien van Beveren. Sans oublier les cyclistes, comme l’ancien coureur professionnel Purito Rodríguez ou Carlos Verona.

L’équipe d’Advantia Assessors est spécialisée dans les formalités pour l’obtention de résidences passives en tout genre en Andorre. Si vous pensez accomplir les conditions requises établies et que vous souhaitez bénéficier d’une moindre pression fiscale sur vos revenus, appelez-nous et nous vous aiderons dans toutes vos démarches.