Tu socio para la constitución de sociedades en Andorra

Pourquoi les youtubeurs espagnols déménagent-ils en Andorre ?

Pourquoi les youtubeurs espagnols déménagent-ils en Andorre ?

Ces derniers jours, on parle beaucoup du fait que le youtubeur espagnol Rubius quitte son pays pour des raisons fiscales. Mais… déménage-t-il seulement pour payer moins d’impôts ? Quels autres attraits les youtubeurs trouvent-ils à l’Andorre au-delà de la pression fiscale inférieure ? Nous en avons discuté avec Josep Garcia, cofondateur et directeur d’Advantia Assessors.

Pourquoi les youtubeurs viennent-ils vivre en Andorre ?

L’une des raisons principales de leur venue est sans doute la charge fiscale moins lourde qui leur permet de conserver une plus grande part de leurs revenus que dans leur pays d’origine. Mais en plus des avantages du système d’imposition andorran, la qualité de vie est un attrait supplémentaire pour eux. La santé publique en Andorre est l’une des mieux évaluées au monde. Sans oublier le paysage : seuls 10 % des territoires du pays sont urbanisés, le reste est un environnement naturel.

En Andorre, les youtubeurs peuvent conserver leur activité et continuer à créer des contenus comme à leur habitude car la fibre optique et internet sont accessibles partout dans le pays. L’un des autres points en sa faveur est sa proximité avec l’Espagne, Barcelone se situe à seulement 200 km.

Que doit faire un youtubeur pour venir vivre dans la Principauté ?

La première chose à faire est de demander un permis de résidence. Il en existe deux types : la résidence active et la résidence passive, également appelée résidence fiscale. En Andorre, les youtubeurs entrent dans le second cas de figure car ils sont considérés comme des professionnels ayant une projection internationale. Ils doivent établir leur résidence principale dans la Principauté et y vivre au minimum 90 jours par an. Ils devront également développer leur activité professionnelle depuis le pays. Dans le cas d’une demande de résidence active, ils devront passer 183 jours dans le pays.

Sont-ils obligés d’acheter un logement en Andorre ?

Pas nécessairement. S’ils le souhaitent, ils peuvent louer un logement. Pour la démarche du permis de résidence, afin de justifier qu’ils vont vivre en Andorre, ils peuvent présenter le contrat de bail d’une maison ou d’un appartement, ou l’acte d’achat.

L’économie d’impôts en venant en Andorre est-elle véritablement importante ? L’Andorre est-il réellement un paradis pour les youtubeurs, les entrepreneurs et les sportifs de haut niveau ?

La charge fiscale du pays est nettement inférieure à celle de nos voisins. Par exemple, l’IRPF (impôt sur le revenu) est de 10 % à partir de 40 000 € et on ne le paie qu’à partir de 24 000 €. En outre, la tranche qui va de 24 000 à 40 000 € n’est soumise qu’à 5 %. La TVA, qui en Andorre est l’IGI, est de 4,5 %. La réduction est significative.

Cinq éléments clés pour la demande de résidence fiscale en Andorre

  • D’un point de vue économique :
  • La loi détermine qu’il doit disposer des moyens suffisants pour vivre dans le pays pendant la durée du permis de résidence, qui s’élève à 300 % du salaire minimum annuel.
  • Effectuer un dépôt sans intérêts de 50 000 € à la AFA (Autorité des Finances Andorrane).
  • Les youtubeurs en Andorre doivent avoir une assurance maladie, avec une couverture dans le pays de résidence qui se charge de payer les frais médicaux.
  • Comme je l’ai dit toute à l’heure, il devra présenter un contrat de bail ou l’acte d’achat d’une résidence, et résider au minimum 90 jours par an.
  • Quant à l’activité commerciale :

– L’Andorre doit être le siège de l’activité.

– 85 % des services doivent être prêtés en dehors de l’Andorre.

  • Il devra aussi présenter le casier judiciaire du pays d’origine.

Pour demander la résidence active en tant que travailleur indépendant il faut :

  • Exercer une activité à son compte.
  • Être propriétaire d’au moins 20 % d’une société établie en Andorre et appartenir à l’organe d’administration.
  • Dans ce cas, il devra justifier qu’il réside en Andorre au minimum 183 jours par an.
  • Effectuer un dépôt de 15 000 € à la AFA. Cette somme est intégralement rendue lorsque la personne cesse de résider dans le pays, à condition qu’elle n’ait pas de dettes.
  • Comme dans le cas précédent, il devra aussi présenter un casier judiciaire de son pays d’origine.

Si vous voulez en savoir davantage sur la vie en Andorre, ne ratez pas les dernières nouvelles de notre blog et connectez-vous à notre site internet.