Tu socio para la constitución de sociedades en Andorra

Le système fiscal andorran occupe la 20ème place d’un classement de 191 pays

Le système fiscal andorran occupe la 20ème place d’un classement de 191 pays

L’analyse Paying Taxes menée par la Banque Mondiale dans le cadre d’une étude de plus grande envergure appelée Doing Business a attribué la 20ème place au système fiscal d’Andorre, sur une liste de 191 pays étudiés. Le pays bénéficie d’une bonne appréciation dans le domaine fiscal, en se situant devant la Suisse et derrière le Canada.

 

Évaluation du système fiscal

La méthode utilisée par l’indicateur Paying Taxes se base sur l’évaluation de la pression fiscale qu’une entreprise doit supporter et la complexité administrative associée dans les différents pays où l’étude a été menée. En partant de la base d’une entreprise fictive moyenne de 60 employés et avec les mêmes caractéristiques, elle se centre sur 4 blocs principaux :

  • La pression fiscale totale.
  • Le temps moyen que l’entreprise investit pour mener à bien ses obligations fiscales.
  • Le nombre de paiements que l’entreprise doit réaliser.
  • Autres indicateurs postérieurs à la présentation, toutes les démarches qui suivent la présentation des impôts.

 

L’étude apporte les conclusions suivantes :

  • La pression fiscale en Andorre est de 26,5 %, alors que la moyenne du total des pays est de 40,5 %, et celle de l’Union Européenne et de la zone EFTA est de 38,9 %.
  • Le nombre total d’heures qu’une entreprise andorrane doit investir pour mener à bien ses obligations fiscales est de 135 heures en moyenne. Nettement en dessous de la moyenne générale qui est de 234 heures, et aussi inférieure au reste des pays de l’UE et de l’EFTA pour lesquels elle est de 161 heures.
  • La moyenne des paiements réalisés est d’un total de 23. En Andorre, elle est seulement de 10, très similaire au reste des pays européens.
  • Dans les indicateurs postérieurs à la présentation, Andorre obtient une note de 77,4 sur 100, elle se situe au-dessus de la ponctuation globale qui est de 60,9 mais elle est inférieure au reste des pays de l’UE et de l’EFTA. C’est l’un des critères d’amélioration que le gouvernement andorran a pointé pour alléger les démarches postérieures de paiement, en impliquant les mairies.

 

Selon l’étude de la Banque Mondiale, Andorre offre un système fiscal compétitif au-dessus de la moyenne des autres pays analysés. Investir en Andorre présente donc plus d’avantages que dans d’autres pays.