Tu socio para la constitución de sociedades en Andorra

L’Andorre est officiellement membre du Fonds monétaire international

L’Andorre est officiellement membre du Fonds monétaire international

L’Andorre a fait un pas de plus pour rejoindre le Fonds Monétaire International.

En septembre dernier, le Consell General (le parlement andorran) approuvait la présentation de sa demande d’adhésion au FMI. Bien que les négociations aient commencé en janvier de cette année, les relations de l’Andorre avec cette institution ne sont pas récentes. Vendredi dernier, le 16 octobre, les démarches ont culminé avec l’adhésion de la Principauté au Fonds.

Adhésion de l’Andorre au Fonds Monétaire International

Faire partie du FMI est important pour l’Andorre pour différentes raisons et présente plusieurs avantages. Mais c’est aussi déjà quelque chose qui a été demandé à d’autres institutions, comme le Parlement Européen et les agences de qualification, dans le cadre de l’accord d’association entre le pays et l’Union Européenne. C’est aussi une demande de la commission de surveillance et prévention du risque pour la stabilité financière du Conseil général, de la dernière législature.

L’Andorre est le 190ème pays du Fonds Monétaire International. Le coût pour faire partie de cette institution s’élève à 4 600 € par an et implique le blocage de 260 000 €. D’un autre côté, en raison des similitudes de ses systèmes financiers et des opportunités qu’elle offre, la Principauté a demandé à être dans la quatrième circonscription, aux côtés de pays tels que le Luxembourg, les Pays-Bas ou la Belgique.

Avantages de rejoindre le FMI

Pour un pays comme l’Andorre, qui veut s’ouvrir à de nouveaux marchés pour attirer des capitaux et du talent étranger, faire partie du Fonds Monétaire International est une condition requise indispensable. Certains des avantages que cela suppose sont :

  • La solvabilité et crédibilité : puisque les normes internationales de transparence et d’information des États membres doivent être respectées.
  • L’amélioration du statut du pays au niveau international.
  • L’accès à l’assistance et à la formation, dans le domaine des finances et des statistiques.
  • En cas de besoin, la réception d’une aide financière du FMI.
  • Les conseils pour parvenir à une meilleure stabilité économique et au bien-être du pays.

Maintenant que la loi pour l’adhésion de l’Andorre au Fonds Monétaire International a été créée et approuvée, il ne reste plus qu’à attendre la dernière étape, qui est l’approbation lors de la prochaine assemblée des pays membres.

Pour en savoir plus sur le chemin parcouru par l’Andorre pour devenir membre du FMI, depuis janvier, veuillez consulter cet article.